Vert Saint-Egrève
Accueil du siteLe mot des élusJournal municipalMandat 2014-2020Année 2017
Dernière mise à jour :
mardi 26 septembre 2017
Statistiques éditoriales :
208 Articles
3 Brèves
Aucun site
4 Auteurs

Statistiques des visites :
412 aujourd'hui
0 hier
556077 depuis le début
     
Février 2017 - Participation citoyenne : vœu pieux ou d’avenir ?
samedi 28 janvier 2017

popularité : 5%

Participation citoyenne : vœu pieux ou d’avenir ?

A St-Egrève, la participation des habitants à la vie démocratique locale se résume à voter tous les 6 ans. Le Conseil des habitants est opaque, celui de l’Agenda 21 ne se réunit plus, le Conseil Municipal des Enfants a disparu. Pourtant, dans le projet de mandat de l’actuelle majorité, on lit : « développer la démocratie de proximité, mettre en place un Conseil de Jeunes, … ». La ville pourrait prendre exemple sur la Métropole qui a lancé une plate-forme participative où chacun peut donner son avis sur les projets.

A St-Egrève, nous pensons qu’il est grand temps que la ville valorise les idées des habitants. Comment ?
  par une meilleure information sur les dossiers en cours ;
  par une réelle concertation et prise en compte des avis ;
  par sa capacité à accompagner les idées et projets des habitants.

Toutes les formes de participation sont utiles :
  via Internet. La refonte prévue du site de la ville doit permettre l’accès à plus d’info, aux C.R. de réunions avec présentation détaillée des projets, de signaler facilement un problème, etc. Saint Egrève est une ville @@@@, ce qui veut dire notamment « un accès citoyen à des données publiques lisibles par tous, l’ouverture des données préalables aux concertations sur les projets urbains » ;
  en direct, à travers des réunions de concertation très en amont des projets ;
  par les instances existantes : un Conseil Municipal retransmis en direct, un Conseil des Habitants transparent ;
  par des instances à créer : Conseil des Jeunes, des Associations, etc.
  le budget participatif annoncé pour les quartiers : avec 0,86% du budget d’investissement, c’est un bon début ! à condition que les projets soient sélectionnés par un large public.

Vous avez élu des représentants au Conseil de la Métro et au SIVOM (qui gère, entre autres, le projet de piscine). Ces élus n’ont jamais rendu compte de leur travail ni même de leurs votes !

Une ville transparente, favorisant l’émergence de projets d’habitants et à l’écoute de leurs besoins et leurs attentes, tel est notre vœu !

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef, Tania Bustos

groupe.eco.sol@orange.fr